// Grenoble 1968, les Jeux olympiques qui ont changé l’Isère

Exposition de fonds archivistiques patrimoniaux

Le Département de l’Isère célèbre en 2018 le 50e anniversaire des Jeux olympiques de Grenoble. En février 1968, Grenoble accueillait les Xe Jeux olympiques d’hiver. Ces deuxièmes jeux des Alpes françaises, après Chamonix (1924) et avant Albertville (1992), symbolisent un tournant dans l’histoire de l’olympisme moderne. Ils sont une démonstration des avancées techniques et participent au développement du territoire isérois. Ils permettent à Grenoble de combler son retard en matière d’infrastructures, d’étendre son offre culturelle et de faire connaître les sports d’hiver à l’ensemble de la population. La ville baigne dans l’héritage des Jeux olympiques, qui ont laissé derrière eux des routes, des bâtiments et beaucoup d’autres aménagements qui sont, aujourd’hui, complètement intégrés à la vie des Grenoblois.

Après un concours national, nous sommes retenus pour proposer une lecture contemporaine de ces enjeux sociétaux, politiques, et techniques qui ont façonnés et qui façonnent encore le territoire d’habitants.

Inscrite sur un site magnifique, à très haute valeur patrimoniale et symbolique, notre scénographie s’approprie non seulement le sujet et son corpus, mais également le Musée Dauphinois, ancien monastère Sainte-Marie d’en-Haut, classé monument historique. Pour ce faire, nous n’hésitons pas à faire se côtoyer l’ancien et le moderne, le savoir historique et le geste ludique, la posture nomade et l’arrêt sur images.

 

Détail de nos Missions

  • Où ? Musée Dauphinois, Grenoble
  • Qui ? Département de l’Isère
  • Quand ? 2017 > 2018 - Travail en cours